Soutien financier pour la publication en libre accès

La Bibliothèque de l’Université d’Ottawa offre plusieurs formes de soutien financier pour la publication en libre accès :

  • par l’entremise d’ententes avec des éditeurs donnant accès à des rabais;
  • par l’entremise d’un soutien partiel de la Bibliothèque;
  • par des abonnements et des infrastructures qui font la promotion du libre accès; et
  • en favorisant les partenariats au sein de l’Université.  

Tous les professeurs, employés, étudiants de cycles supérieurs actuellement inscrits, chercheurs boursiers postdoctoraux et professeurs auxiliaires affiliés à l’Université d’Ottawa peuvent bénéficier des initiatives présentées ci-dessous. Les chercheurs rattachés aux centres et instituts de recherche de l’Université ou aux instituts de recherche affiliés sont également admissibles.

Pour être admissible, le chercheur doit être la même personne que l’auteur en question.

Les rabais et le soutien financier partagé sont sujets à la disponibilité des fonds.

Rabais auprès des éditeurs

L’Université d’Ottawa a mis en place des ententes auprès des éditeurs en libre accès suivants, ce qui permet aux auteurs d’obtenir des rabais sur les frais de publication d’articles. Veuillez noter que les dates d’admissibilité peuvent varier d’un éditeur à l’autre en fonction de la date d’activation de l’adhésion.

BioMed Central / Springer Open / Chemistry Central 

L’Université d’Ottawa bénéficie d’une adhésion institutionnelle qui offre aux auteurs admissibles un rabais de 65 % sur les frais standard de publication d’articles dans les revues affiliées à BioMed Central, Springer Open et Chemistry Central. Les manuscrits soumis à partir du 1er mai 2018 sont admissibles à ce rabais. Pour soumettre un article et avoir droit au rabais, les auteurs doivent sélectionner l’Université d’Ottawa à partir du menu déroulant au moment de la soumission.

PeerJ

Notre entente institutionnelle avec PeerJ permettra de financer une adhésion de base pour les auteurs admissibles dont les articles ont été acceptés par PeerJ. L’adhésion de base est permanente et couvre les frais liés à la première publication, ce qui permet ensuite à l’auteur de publier un article PeerJ par an sans frais additionnels. Les manuscrits soumis à partir du 15 septembre 2015 sont admissibles à ce rabais.

Pour soumettre un article et avoir droit au rabais, les auteurs admissibles doivent utiliser leur adresse courriel @uOttawa.ca au moment de la soumission. Si vous n’en avez pas une, veuillez communiquer avec Jeanette Hatherill.

Frontiers 

L’Université d’Ottawa couvre 50% des frais de publication pour les articles acceptés par les revues affiliées à Frontiers, l’auteur étant responsable de l’autre moitié. Les manuscrits soumis à partir du 1er mai 2018 sont admissibles à ce rabais. Pour soumettre un article et avoir droit au rabais, les auteurs doivent utiliser le lien vers Frontiers qui se trouve dans la liste de bases de données A-Z de la Bibliothèque au moment de la soumission et sélectionner l’Université d’Ottawa à partir du menu déroulant.

Éditions Sciences Canada (NRC Research Press)

L’Université d’Ottawa est membre du Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR). Grâce à des ententes avec le RCDR, les chercheurs de l’Université d’Ottawa bénéficient d’un rabais de 50 %. Le tarif pour l’option article en libre accès (OpenArticle), normalement établi à 3 000 $, est donc réduit à 1 500 $. Pour avoir droit au rabais, veuillez vous identifier comme étant affilié à l’Université d’Ottawa au moment de la soumission. Les manuscrits soumis entre le 1 janvier 2014 et 31 décembre 2021 sont admissibles à ce rabais.

American Chemical Society (ACS)

Grâce à des ententes avec le RCDR, les auteurs de l’Université d’Ottawa bénéficient d’une réduction de 25% sur les tarifs de publication en libre access de leur programme "ACS Author Choice Open Access Services" . Pour avoir droit au rabais, veuillez vous identifier comme étant affilié à l’Université d’Ottawa au moment de la soumission. Les manuscrits soumis entre le 1 janvier 2019 et le 31 décembre 2021 sont admissibles à ce rabais.

SAGE

Grâce à des ententes avec le RCDR, les auteurs de l’Université d’Ottawa bénéficient d’une réduction de 40 % sur les tarifs de publication d’articles pour la plupart des revues affiliées à SAGE. Si vous avez des questions à propos de l'admissibilité d'une revue, veuillez contacter David Seminaro (david.seminaro@sagepub.com). Pour avoir droit au rabais, veuillez vous identifier comme étant affilié à l’Université d’Ottawa au moment de la soumission. Les manuscrits soumis entre le 1 janvier 2018 et le 31 décembre 2020 sont admissibles à ce rabais.

Cambridge University Press (CUP)

Grâce à des ententes avec le RCDR, les auteurs de l’Université d’Ottawa bénéficient d’une réduction de 20% sur les tarifs de publication en libre access. Pour avoir droit au rabais, veuillez vous identifier comme étant affilié à l’Université d’Ottawa au moment de la soumission. Les manuscrits soumis entre le 1 janvier 2019 et le 31 décembre 2021 sont admissibles à ce rabais.

MDPI

Les chercheurs affiliés à l'Université d'Ottawa sont admissibles à un rabais de 10% en soumettant leurs articles aux revues de MDPI. Les auteurs doivent choisir l'adhésion à l'Université d'Ottawa à la dernière étape du processus de soumission; lors de la soumission via le domaine IP de l'Université d'Ottawa, l'adhésion sera automatiquement présélectionnée. Les revues de MDPI sont admissibles au programme de soutien partiel de la bibliothèque quand les fonds sont disponibles.

Soutien partiel de la Bibliothèque

Si l’éditeur de votre choix ne figure pas ci-dessus, vous pouvez faire une demande de soutien partiel à la Bibliothèque.

La Bibliothèque couvrira ainsi 50 % des frais de publication d’articles en libre accès payés par l'auteur pour les articles admissibles.

Ceux-ci doivent être des articles de revue scientifique avec évaluation par pairs soumis à des revues en libre accès uniquement. Une revue pleinement en libre accès doit rendre tout son contenu accessible en ligne dès le moment où il est publié.

Les manuscrits soumis à partir du 1er mai 2018 sont admissibles à ce rabais pour cette année financière.

Pour être admissible au soutien partiel de la Bibliothèque, il faut satisfaire aux exigences suivantes :

  • Les revues en libre accès admissibles doivent suivre les normes reconnues de publication des travaux de recherche. Nous nous réservons le droit de refuser des demandes d’éditeurs considérés comme prédateurs selon les critères établis.

    Voici quelques exemples de revues commerciales en libre accès en règle, parmi plusieurs autres :

    • Public Library of Science (PLoS)
    • Dove Medical Press
    • Journal of Medical Internet Research (JMIR) Publications
    • MDPI
  • La grille tarifaire de l’éditeur doit être affichée en ligne publiquement.
  • Le soutien partiel offre seulement le financement pour défrayer les coûts liés à la publication en libre accès. Les coûts de réimpression, les frais de soumission, les frais liés à l'utilisation d'images ou à la mise en page, les frais administratifs et tout autre coût ne sont pas admissibles.
  • Avant de faire une demande, vous devez d’abord veiller à utiliser les subventions reçues aux fins de publication ou de soumission d’articles.

Pour de plus amples renseignements sur le processus de remboursement et pour soumettre une demande, veuillez consulter : http://communicationsavante.uottawa.ca/content/application-form

Initiatives de libre accès financées par la Bibliothèque

Outre les adhésions dont bénéficient les chercheurs de l’Université d’Ottawa, la Bibliothèque appuie plusieurs initiatives de libre accès qui sont avantageuses pour la communauté scientifique mondiale.

Coalition Publi.ca

Érudit est un portail d'accès à des revues savantes dans le domaine des sciences sociales et humaines. En 2017, Érudit et le Public Knowledge Project (PKP) ont établi Coalition Publi.ca, un partenariat stratégique. 

Fondée sur un modèle de gouvernance partagée et dotée d’un appui financier constant, Coalition Publi.ca s’efforce de créer un mode de production et de diffusion ouvert et indépendant pour les revues savantes des sciences sociales et humaines, à des fins non commerciales.

Environ 120 revues participent au projet vise à réduire les périodes d’embargo des revues, lesquels ont été réduit de 24 à 12 mois en 2014. Le but est qu’elles passent éventuellement à un modèle de libre accès complet. Depuis 2014, la Bibliothèque de l’Université d’Ottawa soutient cette initiative par son adhésion au RCDR et s’est engagée à mettre en œuvre la prochaine phase du projet, qui s’échelonnera de 2018 à 2022.

Knowledge Unlatched

Knowledge Unlatched est un organisme à but non lucratif du Royaume-Uni offrant un accès gratuit à des publications savantes grâce au financement collectif des bibliothèques. Des livres et revues de plus de 110 maisons d’édition sont choisis par un comité de sélection, puis présentés aux bibliothèques pour qu’elles en « déverrouillent » l’accès (« unlatch » en anglais). Si l’objectif de financement est atteint, une version numérique de ces titres est alors accessible au public, démocratisant ainsi l’accès au savoir à l’échelle planétaire. Plus de 1 500 livres et revues ont ainsi été « déverrouillés » et peuvent être consultés en ligne gratuitement.

En 2014, la Bibliothèque de l’Université d’Ottawa a participé à la phase pilote de cette initiative, s’engageant ainsi à fournir les fonds nécessaires pour le libre accès à 28 livres. Elle s’est aussi engagée à financer 148 titres en 2016 et en a financé 151 en 2017. La Bibliothèque étudie actuellement l’offre de financement pour 2018. 

OpenEdition Books

OpenEdition Books est une plateforme de livres du domaine des sciences humaines et sociales. La plupart de ses ouvrages sont en français et l’accès à plus de la moitié d’entre eux est libre. La Bibliothèque offre une contribution annuelle au programme « Freemium » d’OpenEdition Books, qui rend le libre accès possible.

Open Book Publishers

La Bibliothèque bénéficie d’une adhésion annuelle à Open Book Publishers (OPB), un organisme à but non lucratif établi par des universitaires à Cambridge (Royaume-Uni) dans le but de publier des monographies en libre accès, qui sont rigoureusement examinées par des pairs.

À ce jour, Open Book Publishers a publié 133 livres dans les humanités et sciences sociales :https://www.openbookpublishers.com/section/2/1

Public Knowledge Project (PKP)

La Bibliothèque soutient activement PKP, une initiative rassemblant plusieurs universités, qui vise à développer des logiciels libres et à mener des recherches pour augmenter la qualité et la portée des publications savantes. Cette initiative de recherche à but non lucratif s’efforce d’offrir un accès gratuit au fruit des recherches financées par le public par l’entremise de ses politiques de libre accès et la conception de logiciels et de stratégies. Parmi ces logiciels, on retrouve Open Journal Systems (OJS), que la Bibliothèque utilise pour l’hébergement de revues ouvertes

Scholarly Publishing and Academic Resources Coalition (SPARC)

La Bibliothèque est membre de SPARC, une organisation internationale qui œuvre pour le libre accès aux résultats de recherches et aux ressources éducatives pour démocratiser l’accès au savoir, favoriser les découvertes et tirer le meilleur parti de ses investissements dans la recherche et l’éducation. En collaborant avec des auteurs, éditeurs, bibliothèques, étudiants, bailleurs de fonds, décideurs politiques et avec le public, SPARC fait la promotion des changements institutionnels et culturels nécessaires pour un libre accès par défaut à la recherche et à l’éducation. 

DuraSpace

DuraSpace est un organisme à but non lucratif indépendant. Par son leadership et ses innovations dans le domaine des technologies de libre accès, il favorise un accès à long terme aux données numériques. DuraSpace contribue au succès, à la durabilité et au développement de projets de libre accès comme DSpace, le logiciel qui prend en charge Recherche uO, le dépôt numérique de l’Université d’Ottawa. 

Directory of Open Access Journals (DOAJ)

En tant que membre de l’Ontario Council of University Libraries (OCUL), la Bibliothèque contribue au Directory of Open Access Journals (DOAJ), un service d’indexation dont la mission est d’augmenter la visibilité, l’accessibilité, la notoriété, l’utilisation et l’incidence des revues savantes de qualité évaluées par les pairs en libre accès, à l’échelle internationale, et ce, peu importe le domaine, le lieu ou la langue de publication. 

Les Presses de l’Université d’Ottawa

La Bibliothèque de l’Université d’Ottawa et les Presses de l’Université d’Ottawa (PUO) ont une convention de gestion financière visant à autoriser l’accès en ligne gratuit à certaines publications des PUO. La Bibliothèque finance le libre accès de quatre livres par année publiées sous licence Creative Commons. Depuis le début de ce partenariat, en 2012, 18 livres ont été publiés en libre accès et 69 livres tirés de la liste des ouvrages disponibles des PUO sont désormais accessibles selon ce modèle : un total de 87 livres, soit 14 % du catalogue des PUO. Recherche uO permet d’accéder à ces livres, qui seront archivés à perpétuité dans Scholars Portal. Pour consulter la liste de livres en libre accès: https://press.uottawa.ca/libre-acces.html

L’historique du soutien financier pour la publication en libre accès

Leader en matière de libre accès au Canada, l’Université d’Ottawa a toujours démontré son appui aux initiatives à cet égard.

C’est pourquoi, de 2010 à 2014, la Bibliothèque a administré le Fonds d’auteur libre accès de l’Université, destiné à appuyer les chercheurs qui souhaitent publier en libre accès. Tout au long de cette période, le fonds, financé par l’administration centrale et le budget des collections de la Bibliothèque, a permis de publier plus de 500 articles rédigés par quelque 350 auteurs.

Comme la date d’entrée en vigueur de la Politique de libre accès des trois organismes coïncidait avec le début de notre année fiscale 2014-2015, l’Université en a profité pour réexaminer et renouveler son engagement en matière de libre accès dans une perspective de responsabilité et de durabilité accrues. L’Université a donc mis un terme au Fonds d’auteur pour réinvestir plus de 100 000 $ dans les adhésions stratégiques et les initiatives de libre accès mentionnées sur cette page.

Publications ayant reçu un soutien financier de uOttawa

Attention aux éditeurs prédateurs

Vous avez peut-être entendu parler des éditeurs prédateurs, mais savez-vous comment les éviter? Nous avons établi une liste de contrôle pour évaluer la légitimité d'un éditeur. Si vous envisagez de publier avec un éditeur inconnu, s'il vous plaît consultez nos critères d'abord pour s'assurer que vous ne faites pas affaire avec les éditeurs intéressés par votre argent plutôt que par votre réputation.

Haut de page